Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 22:08

2002 – 2017, quinze ans et un scénario analogue, après une hécatombe des appareils et des apparatchiks, lors des primaires et du premier tour. Un enseignement en serait-il possible ?

<

Le choix nous est donné entre un nationalisme xénophobe, haineux, fascisant, conduisant à une catastrophe économique par repliement sur soi, - une France remise en ordre -, et le mirage d’un développement fondé sur une accentuation de la dépendance de la haute finance internationale et du pouvoir des banques, assorti d’un pouvoir autocratique sans vergogne, - une France chance pour tous -.

Dans l’un et l’autre cas le libre choix du joug auquel nous soumettre nous est offert par la magie d’un bulletin de vote, véritable stimulus pavlovien.

<

Election du Président de la République au suffrage universel.

Choix du monarque républicain, forme modernisée du tyran antique, auquel confier la chose publique.

Qui y-a-t-il de publique dans ce gouvernement où tout est à un seul, se demande La Boétie dans son Discours de la servitude volontaire. Anticipation magistrale de la Ve République...

C’est le peuple qui s’asservit et qui se coupe la gorge.

Ce maître ... (possède) les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire.

Comment oserait-il vous assaillir, s’il n’était d’intelligence avec vous ?

Questions capitales posées dès les premiers paragraphes du Discours.

<

Dimanche 7 mai, user ou non du bulletin de vote, accorder ou non une légitimité à un personnage auquel accepter de facto de se soumettre ? Plus le refus serait fort, plus faible serait la légitimité.

La responsabilité est considérable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blogue-note de Jean Klépal - dans Présidentielles 2e tour
commenter cet article

commentaires

SAGAULT 26/04/2017 21:27

Actuellement, je pense de plus en plus que l'abstention massive pure et simple serait le seul moyen de mettre un terme à la confiscation de la démocratie désormais achevée.
Le titre de mon dernier article de blog : Entre un joueur de pipeau et une marchande de poisson, faut-il choisir ?

Oliver G 25/04/2017 23:45

Jean, en ce qui me concerne, je voterai Mélenchon au second tour.
Mon vote sera nul. Pas blanc. Je voterai Mélenchon au second tour comme promis.; J'ai gardé mon enveloppe du premier tour vierge, son bulletin sera dedans. Je sais que le Pen risque de passer, Je sais que Macron risque de passer aussi !
Qu'ils aillent se faire voir tout autant que ceux qui ont voté pour eux. Ils mesureront leurs erreurs autant que nous souffrirons de leur choix. Oeil pour pour œil .
Avec un peu de chance et surtout de ténacité, nous serons là aux prochaines !
Tout en memmerdant bien entendu, mais ça, c'est joué d'avance .