Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 07:47

(Au point d’accueil de Marseille-Provence Capitale de la Culture 2013 - sic -, au sujet du Vieux-Port récemment réaménagé)

Une passante

– L’aménagement est impressionnant, dommage toutefois qu’il n’y ait aucun banc pour s’asseoir tranquillement, ni aucun arbre pour l’ombrage, tout ça est en plein cagnard… Serait-ce dû à la pression des bistrotiers ?

Une hôtesse (dûment formatée)

– Mais, Madame, c’est une œuvre d’art !

(trompettes de la renommée)

.................

(Dans une supérette fraîchement dotée d’automates de facturation)

Une cliente (au gérant, débordé, affairé à expliquer comment s’y prendre)

- Où sont passées les caissières ? C’était beaucoup plus simple avant…

Une rombière (fière de soi, comme il convient)

- Mais, Madame, il faut vivre avec son temps !

(salut au drapeau)

....................

(Dans un service d’oncologie)

Médecin spécialiste (à une patiente exténuée)

- Je vous ai prescrit une radiothérapie de confort (sourire)… Il faut continuer (sourire, à nouveau)…

(sonnerie de l’Angélus)

....................

(Largement repris par les échotiers politiques)

Un candidat (mine sérieuse et réfléchie)

- Nous constatons une baisse tendancielle de l’augmentation du chômage…

(trait de violon très appuyé)

........................

(Largement répandu sur les ondes, dans la presse, et par affichage)

Un autre candidat (d’abord avec un sourire niais, puis une expression de forte détermination)

- Le changement, c’est maintenant !...

Mon ennemi, c’est la finance !

(sonnerie de trompettes, battements de tambours)

..........................

(À propos de l’encadrement un temps envisagé des rémunérations des grands patrons)

Le ministre (d’un air convaincu et sûr de lui)

- Il convient plutôt de miser sur une autorégulation exigeante…

(saxophone avec sourdine)

Partager cet article

Repost 0
Published by Blogue-note de Jean Klépal - dans Culture ; langage
commenter cet article

commentaires

LE PICARD FRANCOIS 27/05/2013 13:31

Super Jean,
Ces réflexions-réactions m'inspirent beaucoup de situations vécues quotidiennement, en particulier quand il s'agit de trouver un n° de téléphone d'un prestataire qui veut absolument restreindre les questionnements de ses clients à la voie exclusive d'internet.Puis le n° enfin trouvé la cascade de réponses automatiques me font tourner en bourrique, en rond. Par exemple trois quarts d'heure pour éclaircir (tenter! sans succès!) un prélèvement indu avec Orange, service public! idem pour payer EDF, GDF Suez...Pour qui nous prend-t'on?... des payeurs automates? je crois. tristes évolutions de société.
François Le Picard

JK 28/05/2013 10:38

Vive la société machinique destinée aux androïdes que nous sommes en train de devenir !