Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Epistoles-improbables - Blogue-notes de Jean Klépal

Menus de confinement

24 Mars 2020 , Rédigé par Blogue-note de Jean Klépal Publié dans #Confinement

 

Pour tous les Grandgousier, Gargamelle, Gargantua et Pantagruel possibles, livrés aux délices du confinement

 

Menu 1

- Ronde de petits macrons retour du marché

- Chiffonnade d'attestations dérogatoires sur semis d'amendes salées

- Confiné de canard en masques aseptiques sur lit de bises virtuelles

- Mesclun de virus aux herbes de Provence

- Fromages en garde à vue

- Cake aux fruits confinés

- Saint-Honoré en majesté

- Dates mobiles à fixer

Café équitable et son gel hydro alcoolique

Bière Corona à volonté

Boissons gazeuses au choix

 

Menu 2

- Consommé de céhéresse à la diable

- Filets de macron en sauce féroce

- Timbales d’abats de gilets jaunes à la nasse

- Matraques en gelée

- Micro langues soumises à la parisienne

- Aumônières de mensonges meringués à la buzyn

- Tartelettes aux grenades flambées à la castanère

- Financiers gourmands

Café équitable et son gel hydro alcoolique

Grenadine, tête de cuvée Château Beauvau

Sirops d’incuries macérées

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Re-cher Jean, <br /> Ben, j'ai dû faire une fausse manip car mon 2ème message apparaît bien, lui. <br /> Je te disais donc que tes 2 menus de confinement me paraissaient copieux et alléchants et qu'ils m'avaient mis l'eau à la bouche. <br /> Je te demandais aussi si tu pourrais me donner la recette de ton "confiné de canard en masques aseptiques sur lit de bises virtuelles".<br /> Et enfin, je te souhaitais un confinement douillet et printanier.
Répondre
P
Cher Jean, j'espère que tu vas bien. Je viens de t'envoyer un commentaire à tes 2 menus de confinement mais il n'apparaît pas après les autres commentaires. Est-ce normal ? L'as-tu reçu ? Bises et take care!
Répondre
A
Une étoile au Michelin, bien méritée.<br /> Mais le service…
Répondre
A
Bonjour.<br /> <br /> Quels menus affriolants M. Jean, j'en ai l'eau sous les aisselles. Je sue en mon confinement. Distancié social volontaire, la liberté de circuler ? c'est par ici, les masques pour les premiers de tranchée, y-en-a pas, en même temps ils arrivent. Alors pour me dégourdir les guibolles dans mon parc -je préfère l'orthographe avec deux "l" comme ça je peux prendre les jambes à mon cou-, je débroussaille. Là où il me fallait deux heures pour tondre j'en prends huit pour débroussailler. Quand j'ai fini ? je débroussaille encore, tout ce qui passe, je débroussaille, en l'air, au raz du sol, à mi mollet, je débroussaille, vaille que vaille, coûte que coûte j'irai jusqu'au bout. Pourquoi ? <br /> Effectivement car quand tout est bien débroussaillé, vous savez quoi ? Eh bien, c'est simple, on ne voit plus les broussailles. Elles sont où les broussailles ? ils sont où les masques ? Passons et d'ailleurs passez avant moi. Par contre si nous sommes plusieurs à vouloir passer dans la file, -la file pour voir les broussailles, il faut suivre un peu-, s'il vous plait sortez la mesure de votre regard, où la paille dans l'oeil de votre voisin et toussez dans votre coude -pour le coude du voisin, laissez le tranquille enfin-. Un mètre cinquante on vous dit, entre les uns et les autres. Pour tous les schizophrènes laissez également un mètre cinquante entre vous et vous même, ça laisse le temps de voir arriver l'autre. <br /> Pour la suite de votre confinement, c'est simple, vous restez à la maison et en même temps vous sortez travailler. Pour la démocratie représentative, c'est simple, occupez-vous de rien on s'occupe de tout et en même temps allez voter.<br /> <br /> PS: Ce billet est conforme et testé 100% naturel, sans ajout de liquidité et sans chloroquine. <br /> AAATCHOU...m (chut) (petit "m")
Répondre
B
Bien jolie variation sur le thème "ni vu, ni connu, je t'embroussaille". <br /> On s'y croirait.<br /> Cordial salut d'un confiné à l'autre !