Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Epistoles-improbables - Blogue-notes de Jean Klépal

masada, a.gide, p. eluard

Devis gratuit

6 Juin 2021 , Rédigé par Blogue-note de Jean Klépal Publié dans #Masada, A.Gide, P. Eluard

La période actuelle est désespérante, à bien des égards. Les raisons de craindre, de se lamenter, de se révolter même sont si nombreuses que les énumérer serait fastidieux. Il est clair que tout va à vau-l’eau, la capacité individuelle de réaction n’est qu’une illusion. Les dés sont jetés, nous courons à notre perte. Tout espoir est vain l’inéluctable catastrophe est notre avenir commun.

Alors ? Baisser les bras, se brûler la cervelle, organiser un suicide collectif, comme jadis à Masada ?

Que nenni !

Grâce à la magie de l’Internet, les courriels imprévus porteurs d’annonces mirifiques, me parviennent régulièrement, comme à chacun. Ce qui paraitrait déplaisant aux esprits grincheux est au contraire parfois délicieux ; la Révélation peut se calfeutrer au détour d’une proposition quelconque. Une attention précise est constamment requise, très bénéfique exercice d’hygiène mentale et d’entretien de la vigilance. Peut-être pourrait-on aller sans crainte de contredit jusqu’à trouver à ces messages des vertus de vitamines de l’esprit. La publicité serait alors une thérapie sociale des plus enviables.

Témoin cette annonce à la délicatesse sans égale : « Obsèques, devis gratuit sans engagement ».

Quelle générosité, quel respect d’autrui, quel amour de son prochain ! Peut-on faire plus délicat ? Voici qui détonne heureusement en ces temps de prétendue barbarie financière mondialisée quotidienne !

Obsèques : Loin d’occulter naïvement la présence permanente de la mort, cette proposition l’admet, et la rend tout à fait supportable, car elle tend à en alléger la perspective et le poids. Puisqu’il faut en passer par là, rendons banal cet épisode si répandu en facilitant sa pratique, en allégeant ses conséquences immédiates. De quoi s’agit-il dès lors, sinon d’altruisme ? Parler de générosité et d’ouverture d’esprit n’est que reconnaitre l’évidence du fait. Qui oserait prétendre le contraire ?

Devis gratuit : Tout se paie, tout a un coût, la gratuité relève de l’utopie ou de la déficience mentale, prétendent certains. Et là, précisément, des gens sont prêts à travailler sans rémunération, exquis pied de nez aux pisse-vinaigre. Toutefois, convenons qu’à trop y réfléchir, l’annonce pourrait se révéler subversive. Quel piège attentatoire à l’ordre établi se cacherait dans une formule apparemment aussi anodine ? Diantre, foin du complotisme ambiant si néfaste à la marche du monde, arrière messieurs les défaitistes déclinologues ! Faisons confiance à la générosité fondamentale de la nature humaine, soyons rousseauiste ne serait-ce que l’espace d’un instant, l’intention est louable, vive le versant ensoleillé du mot à mot ! Nous sommes à mille lieues de l’acte gratuit gidien.

Sans engagement : A ce point précis, il convient de rendre les armes. Plus aucun doute n’est permis. Le désintéressement et l’humanisme l’emportent. Non seulement, il ne nous est pas demandé de nous engager à mourir, mais, si  nous nous laissons aller passivement à cette extrémité, notre totale liberté du choix du moment demeure inébranlée. Liberté, j’écris ton nom déclarait Paul Eluard, il aurait pu signer sans barguigner cette ébouriffante annonce publicitaire.

Que tant de contenu, de générosité, d’abnégation, d’amour du prochain quel qu’il soit, d’où qu’il provienne, soient contenus dans cinq mots simplement accolés, a de quoi confondre toute réserve, toute opposition à l’ordre établi,  toute inquiétude face à l’avenir. La bestialité des brutes insensibles auxquelles nous pourrions parfois être tentés de nous croire confrontés n’a plus aucune raison d’être invoquée. Un chevalier blanc nous protège.

Le monde est beau, le monde est pur, il resplendit, louons le rédacteur anonyme capable de chanter la bonté et, ce faisant, de  nous enchanter.

Gaudeamus igitur.

 

 

 

Lire la suite