Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Epistoles-improbables - Blogue-notes de Jean Klépal

Propagandastafell

19 Février 2019 , Rédigé par Blogue-note de Jean Klépal Publié dans #Gilets jaunes, Castaner, Finkielkraut, racisme, antisémitisme, communication, propagande

Quelques échantillons récents : (chacun peut en cueillir à foison au jour le jour)

« Gilets jaunes » : Castaner dénonce une « violence insupportable » après l’attaque d’un fourgon de police à Lyon (Le Monde 17/2/2019)

S’il est clair que la violence est insupportable, s’il est clair que s’attaquer aux forces de police est hautement répréhensible, Il est tout aussi clair que M. Castaner couvre et légalise la violence de la police placée sous ses ordres, responsable de dizaines de mutilations graves depuis le début des manifestations

Désinformation, mensonges, propagande, fond de sauce de la « communication ».

"Gilets jaunes" : le parquet de Paris ouvre une enquête après l'agression verbale contre Finkielkraut (Le Monde 16/2/2019)

L'occasion est offerte de procéder une fois de plus à un amalgame pour discréditer un mouvement atypique que l'on méprise, avec lequel on refuse tout débat, mais que l'on craint car on ne sait pas comment s'y prendre avec lui. Quelques trublions aussi stupides que haineux, incapables sans doute d'accéder au niveau du débat d'idées, ne sauraient représenter l'ensemble d'un mouvement inventif, exigeant, en recherche de nouvelles voies de vie collective. L'agression  verbale contre Finkielkraut devient l'alpha et l'oméga de la désinformation. En effet, il est bien peu question des trois gilets jaunes sur lesquels un automobiliste a foncé dans le même temps à Rouen. Cette agression verbale permet à nouveau d'assimiler judéo phobie et opposition à la politique de l'Etat d'Israël. L'antisémitisme, comme toute autre forme de racisme, est une tare majeure, inadmissible, impardonnable. S'opposer à la politique xénophobe et colonialiste d'Israël est tout à fait d'autre nature. Faire passer l'un pour l'autre est un attentat contre l'esprit.

Le ministre de l'intérieur a recensé 41 500 gilets jaunes dans toute la France, dont 5000 dans les rues de Paris. Un chiffrage en baisse par rapport à l'acte 13 de la semaine dernière (L'Express 16/2/2019)

Plutôt que réfléchir et analyser en profondeur ce qui est en jeu et la manière dont se déroulent les événements, ce qui exigerait du temps, de la rigueur et du sérieux, il est plus facile, et sans doute plus immédiatement efficace, de ramener un phénomène que l'on ne veut pas chercher à comprendre à une arithmétique simpliste. Les résonances et les apprentissages civiques sont non aisément mesurables. Négliger leur importance pour un effet d'annonce risque de se révéler lourd de conséquences, à terme. C'est à peu près comme ça que le pays est gouverné depuis une cinquantaine d'années.

Les titres, les formats, les supports, changent. Papier, radio, idiot visuel, les informations sont partout les  mêmes. A part quelques très rares organes indépendants,la presse est soumise à la botte de la puissance financière pour laquelle information = communication = propagande.

J'étais enfant, la Kommandantur du Gross Paris abritait les services de la Propagandastaffel, escadron du bourrage de crânes et de l'extinction de la pensée autonome.

 

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
L'attaque contre le philosophe académicien a bien été une expression de haine contre un Juif. On utilise l'adjectif ''sale''; on insulte un homme. Entre les politiques de l'Etat d'Israël menées par Netanyaou (?) ou mettons avant lui Ariel Sharon, on peut et on doit s'interroger. On peut s'indigner. Et d'ailleurs des Israéliens ne se gênent pas pour s'opposer aux positions politiques de leurs dirigeants. Mais que je sache, le philosophe français n'est strictement pour rien dans les malheurs des Palestiniens. Que pourrait faire l'ONU? Que pourrait faire le monde? Entre deux interprétations de sionisme comme indiquant la légitimité de l'existence d'un état juif, et sionisme qui se réduirait à cautionner les politiques des dirigeants actuels de l'État d'Israël, il faudrait apporter quelques nuances. L' e n s a u v a g e m e n t du discours et la libération de la haine n'a rien de démocratique et laisse entrevoir la venue non subtile de mouvements fascistes en France. Je crois qu'il faut dénoncer très fort ces excès et cesser de les justifier....
Répondre
A
Bonjour, je serais bef, merci.<br /> <br /> Merci d'exprimer avec précision et justesse ce qui est écoeurement pour moi.<br /> <br /> A la geste stoïcienne, d'éviter ce qui nous rend mal, voilà bien longtemps que je ne regarde, n'écoute, ne lis, que très rarement les organes d'information et/ou organes de la fabrique d'opinion.<br /> <br /> De l'écoeurement, vraiment et il faut pour cela, je l'avoue, dissiper un fond de violence et de passions tristes.<br /> Avec ces évènements "gilets jaunes", moi qui n'avait qu'une conscience théorique en politique, incapable d'en comprendre "la pratique profonde de la cité", je met un réel sur ce qui n'était que intuitions, que ressentis. Maintenant j'ai un repère, je me situe et ai une ascendance.<br /> <br /> Cordialement.
Répondre
L
Merci Jean <br /> de cette analyse qu'on aimerait être lue par grand nombre.<br /> Même si ... même s’il y a pour le moins comme un sentiment de ... répétition !!<br /> répétition des faits, des causes et des conséquences, et crescendo une coercition toujours plus durcie.<br /> Une politique qui ne repose que sur l'émotionnel , le "réactionnel" , le brouillage et la complicité des hypocrites ivres de pouvoir personnel, ouvre irrémédiablement la voie à un pouvoir fascisant.<br /> C'est une démonstration qui se fait tranquillement sous nos yeux et bien malheureusement irrésistiblement !<br /> Que ne relisons nous Brecht qui démonta ce processus tragique de l'ascension d'un Ui!<br /> Aujourd'hui d'autres tentent leur contribution contemporaine, celle de Christian Salmon : "L'ère du clash", me parait utile à cet égard.<br /> Merci Jean pour ce que tu fais, et malgré ce que tu vis dans ton quotidien, de ton effort généreux de partage, sinon pour le meilleur, au moins pour le mieux d'un Nous possible, ce qui est déjà beaucoup.<br /> L.R.
Répondre